Projet de loi Climat : la ministre s'explique sur l'obligation de travaux.

PRÉCISIONS. L’obligation de travaux de rénovation énergétique sera-t-elle vraiment une… obligation ? Questionnée sur le sujet, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a répondu sur la chaîne Public Sénat.

L’une des dispositions les plus commentées du projet de loi Climat et résilience, voté en première lecture à l’Assemblée nationale, est celle de l’entrée en vigueur d’une obligation de travaux. Elle vise à faire entrer dans la catégorie des logements « indécents », et donc interdits à la location, les logements les moins performants énergétiquement, suivant le calendrier suivant : dès 2025 pour les étiquettes G (600.000 logements) ; 2028 pour les étiquettes F (1,2 million) ; 2034 pour les étiquettes E (2,5 millions). Ce mécanisme n’a pas emporté les suffrages du Cler, réseau pour la transition énergétique, qui regrette que sa charge repose sur le locataire. Cela sera en effet à lui …
 

Source : Batiactu / Florent Lacas

Articles récents